Les avantages du maintien à domicile ?

Le corps médical s’accorde à reconnaitre qu’il est plus bénéfique aux personnes âgées de passer leur temps de vieillesse dans leur maison, leur environnement, et si possible, entourées de leurs proches et amis. À cet effet, l’une des solutions les plus adaptées reste le maintien à domicile. Les Français en reconnaissent de plus en plus les bienfaits et le préfèrent à la maison de retraite. Voyons les avantages liés à cette option de vie des seniors.

Une préservation du cadre de vie qui rassure

Le choix de la solution la plus adaptée à la prise en charge de nos seniors est toujours délicat. Il faut sérieusement prendre la mesure des choses et faire le tour de la question en toute objectivité. Dans tous les cas, il faut anticiper les choses afin d’éviter toute annonce brutale qui pourrait traumatiser la personne âgée. Sur ce point justement, inutile de préciser que la préservation du cadre familier est primordiale pour le moral et l’équilibre social du senior. Ce dernier y a ses habitudes, ses repères, ses connaissances, ses souvenirs… une routine qui au grand âge représente une ancre de vie pour la personne. Une rupture brusque de ce cordon aurait des effets négatifs de perte de moral, de perte de liberté et d’orientation. Il faut donc proposer à la personne âgée une solution qui lui faciliterait la vie.

Une bonne prise en charge grâce à la téléassistance

Les proches des seniors vivent continuellement sous la hantise d’un accident ou d’une chute malencontreuse qui pourrait arriver à leur parent. Il est vrai que cette crainte est légitime. En revanche, les services de téléassistance permettent aux personnes âgées de rester chez eux tout en bénéficiant d’une attention toute particulière. Par l’usage de matériel spécifique conçu pour alerter des professionnels à tout moment, il est possible de répondre rapidement aux besoins d’un senior quand il requiert de l’aide. Il peut s’agir d’un médaillon de téléassistance à porter autour du cou ou au poignet.

En cas d’urgence ou de malaise, le senior peut déclencher une alerte qui sera immédiatement perçue dans un centre d’appels. Des capteurs ultrasensibles sont également installés dans la maison pour détecter toute chute ou un départ de fumée. Tout ceci est rendu possible grâce à la pose d’une prise secteur dans le logement, et qui transmet des informations aux services de téléassistance.

Loin d’être un simple dispositif technologique, la téléassistance est un véritable accompagnement humain à la portée des personnes âgées qui souhaitent rompre avec leur vie de solitude. Puisqu’elles peuvent s’en servir pour discuter avec des professionnels de leurs diverses préoccupations, ou tout simplement avoir une conversation sur tel ou tel sujet. Cette formule respecte le besoin d’autonomie et de sécurité des seniors, tout en leur assurant des services de proximité adaptés.

Quelles aides financières pour le maintien à domicile des seniors ?

Plusieurs dispositifs permettent à une personne âgée maintenue à domicile de bénéficier d’ aides financières . Elles peuvent être octroyées sous forme d’allocations directement versées à l’ayant droit ou par le biais de l’organisme qui offre des prestations d’assistance, de restauration ou d’aide-ménagère.

Certaines de ces aides comme l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) sont réservées aux personnes âgées aux faibles revenus. En cas de perte d’autonomie, elles peuvent bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) comme soutien aux soins essentiels au maintien de la vie quotidienne.

Avec la perte d’autonomie, le maintien à domicile nécessite un aménagement spécifique. Le logement doit être rénové de sorte à faciliter la vie à la personne âgée et aussi contribuer à faciliter le travail des aides à domicile. Les travaux et les équipements nécessaires à l’aménagement du domicile des seniors disposant de revenus modestes peuvent être, en partie, financés par l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah).

Enfin, ils peuvent également bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 25 % du montant des travaux de rénovation assurés par une même entreprise qui fournit les équipements et les installe. Les dépenses subventionnées doivent rester dans la limite de 5 000 euros ou de 10 000 euro lorsqu’il s’agit d’un couple.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *